retour

Investir en Mongolie : le cadre juridique

Événement

Le décollage économique fulgurant que connaît actuellement la Mongolie atteste de la réussite de son virage du communisme vers l’économie de marché.
 
Dans son classement « Doing Business » 2014, la Banque Mondiale classe la Mongolie en 76ième position, devant ses grands voisins, la Chine et la Russie, et non loin derrière la Turquie et l’Italie.
 
Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à s’y implanter, profitant des nombreuses opportunités dans des domaines où elles ont de belles cartes à jouer : l’énergie, la construction, les infrastructures, les transports, mais aussi la santé et l’agriculture. Les relations économiques et commerciales entre la France et la Mongolie sont appelées à se développer rapidement comme en témoigne la visite en octobre 2013 du ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, accompagné de fleurons de l’industrie française et la visite d’Etat du Président mongol, Tsakhiagiyn Elbegdorj, en France au mois de mars 2014.
 
Si l’ouverture aux entrepreneurs étrangers a longtemps été, et demeure encore pour une part, complexe et politisée, le gouvernement mongol a depuis quelques mois très largement infléchi sa position dans un sens favorables aux investisseurs.
 
La présentation, assurée par des avocats français implantés en Mongolie, portera sur le cadre juridique des investissements étrangers et en particulier sur la nouvelle loi sur les investissements d’octobre 2013 et les projets de réformes qui ouvrent de nouvelles perspectives aux investisseurs étrangers.
 

 


Cette matinée d’information sera animée par:


Nicolas Audier, avocat et associé-gérant, Audier & Partners ; et
Pierre-Michel Motteau, avocat collaborateur, Audier & Partners.

 

Avec la participation de :
Valéry Denoix de Saint Marc, avocat associé, August & Debouzy;

 

 

Cet événement est complet.