retour

Comment protéger son e-réputation ?

Événement

L’universalité et la permanence d’Internet ont permis aux entreprises et aux individus de développer considérablement leur visibilité.

Si la communication était à l’origine essentiellement unilatérale, les entreprises assurant la publicité de leurs marques et de leurs produits, il est dorénavant permis à tous, depuis l’émergence du web 2.0, de s’exprimer publiquement sur tous les sujets.

Dans ce contexte d’hyper-communication où le moindre commentaire peut être immédiatement lu dans le monde entier, et où l’image et la réputation dépendent également des tiers et non plus seulement de la communication institutionnelle des entreprises ou de la communication personnelle des individus, protéger son e-réputation est devenu un enjeu majeur.

Il est donc désormais essentiel de contrôler et maitriser son image numérique. Une vigilance accrue s’impose, d’autant plus que l’information qui circule sur le web concerne aussi bien l’actualité que des faits antérieurs à l’apparition de l’Internet et que l’existence d’un véritable droit à l’oubli n’a pas encore été clairement affirmée.

Comment l’entreprise peut-elle tenter de se prémunir contre des atteintes à son e-réputation ?

Et lorsque l’atteinte survient sur le net, comment y répondre ? Comment défendre l’image d’une marque, d’un produit, d’une entreprise ou de son dirigeant, lorsque celle-ci est mise à mal sur Internet ?

Faut-il avoir recours au droit de la presse, au droit des marques, à la notion de concurrence déloyale, à la réglementation applicable en matière de protection des données personnelles ? Vers qui faut-il se tourner ? L’éditeur du site, l’hébergeur, le moteur de recherches ? A quel moment peut-on considérer que l’exercice de la liberté d’expression a dégénéré en abus ?

Autant de questions sur lesquelles nous nous pencherons en décrivant la typologie des atteintes généralement rencontrées, les moyens pouvant être mis en œuvre pour tenter de prévenir ces atteintes et les régimes juridiques qui leur sont applicables.

 

 


Cette matinée sera animée par :

Florence Chafiol-Chaumont, associé
Marc Pichon de Bury, counsel

 

 

Cet événement est complet.