retour

August Debouzy poursuit sa dynamique en droit européen avec l’arrivée de Marc Mossé

Communiqué | 19/05/22 | 4 min. |

August Debouzy donne une nouvelle dimension à son activité de droit européen avec l’arrivée de Marc Mossé, qui rejoint, en qualité de Senior Counsel, l’équipe dirigée par Emmanuelle Mignon avec le concours de Bernard Cazeneuve et Pierre Sellal.

À l’heure de la complexification de l’environnement législatif et réglementaire, les entreprises ont, plus que jamais, besoin de prévisibilité sur leur environnement réglementaire et leur cadre contentieux afin de consolider la pérennité et la croissance de leur activité en Europe et sur la scène internationale.

L’arrivée de Marc Mossé a pour objectif de renforcer les équipes d’August Debouzy dans leur capacité à proposer à leurs clients une force de projection, d’action et de réaction, capable d’impacter positivement les discussions et travaux à forts enjeux stratégiques.

Marc Mossé a un parcours unique en son genre. Il a exercé au sein des directions juridiques et des affaires publiques de plusieurs multinationales et vient de passer 6 ans à Bruxelles. Il a également présidé l’Association Française des Juristes d’Entreprise (« AFJE »). Il est aussi ancien 2nd Secrétaire de la Conférence des Avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de Cassation. Les clients d’August Debouzy bénéficieront ainsi de sa connaissance fine des institutions européennes comme des grands enjeux des directions juridiques.

« Je salue l’arrivée de Marc Mossé qui a débuté sa carrière d’avocat au sein d’August Debouzy. Personnalité éminente du milieu juridique, sa connaissance aiguisée des rouages institutionnels européens et de l’écosystème tech est un atout majeur pour le cabinet qui consolide ainsi son intérêt pour le secteur des technologies et son caractère profondément européen », déclare Mahasti Razavi, Managing Partner.

« Rejoindre August Debouzy était pour moi une évidence. J’ai un attachement fort à cette maison qui se distingue par son esprit de conquête et son agilité. Ma volonté est de contribuer à enrichir l’offre du cabinet en matière de conseil en droit européen pour permettre à nos clients d’anticiper les évolutions du cadre juridique et réglementaire et de peser sur les enjeux stratégiques à venir », ajoute Marc Mossé.

« L’arrivée de Marc Mossé s’inscrit dans la vision du cabinet : développer l’accompagnement de nos clients dans l’expression et la défense de leurs intérêts stratégiques face aux évolutions réglementaires qui se jouent à l’échelle de l’Union. La force de frappe de notre équipe composée d’avocats aux parcours complémentaires – de la haute fonction publique comme de l’entreprise – avec l’expertise des autres départements du cabinet, enrichit la spécificité de notre offre globale alliant une excellente connaissance des enjeux nationaux et une compréhension précise des enjeux européens. », complète Emmanuelle Mignon.


                                 

À propos de MARC MOSSÉ 

Marc Mossé a été le Directeur des affaires juridiques et publiques au sein de grandes entreprises internationales pendant près de 18 ans. De 2019 à 2022, il a présidé l’Association Française des Juristes d’Entreprise (AFJE). Il a  également été administrateur du cercle Montesquieu, de l’association Tech in France et de l’Union des Fabricants.

Marc Mossé a été le Directeur des affaires juridiques et publiques de Microsoft Europe pendant 6 ans de 2016 à 2022 et Secrétaire Général de Microsoft France pendant 10 ans de 2006 à 2016. Avant cela, il a été le Directeur des affaires juridiques et publiques de Philip Morris France.

Au début de sa carrière d’avocat, il a exercé au sein du Département public et règlementaire du cabinet August Debouzy de 2000 à 2004, après avoir été, de 1995 à 2000, le collaborateur parlementaire de M. Robert Badinter et pendant 4 ans, collaborateur d’avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation. Il est ancien 2nd Secrétaire de la Conférence des Avocats au Conseil d’Etat et à la Cour de cassation.

Il est Professeur Associé à l’Université d’Aix-Marseille où, au sein de l’Institut de Droit des Affaires, il enseigne notamment, le droit de la régulation des plateformes numériques, le droit des données personnelles et le droit de la propriété intellectuelle.

Il est diplômé d’un DEA de Droit européen de l’Université Paris I et de Droit public et international de l’Université de Paris V.


Articles recommandés